Bersacques


famille de BERSACQUES

histoires de familles

hirondelles

sources:
Nobiliaire du Ponthieu et du Vimeu (René de Belleval)
Les seigneuries de Monnecove et Welle (Michel Champagne)
Eperlecques (Henri de Laplane)
Mélanges généalogiques (Michel Champagne)
 
mise à jour : mai 2015

I 1540704Jacques de BERSACLES, échevin de Saint Riquier, mayeur de Saint Riquier en 1379
Marié avec Jeanne d'ASQUETTE, veuve de Hugues LECLERC, dont:
  • H Jehan de BERSACLES, écuyer
  • H Jacques de BERSACLES, qui suit
  • H Pierre de BERSACLES
Saint Riquier
Saint Riquier

II 770352Jacques de BERSACLES
Marié avec Agnès PETUES, dont:
  • H Wautier de BERSACLES, qui suit

III 385176Wautier de BERSACLES
Marié avec Jeanne LE VASSEUR de SAILLY, fille de Colas LE VASSEUR, écuyer, seigneur de Sailly, échevin d'Abbeville en 1395, et de Jeanne QUIERET, dont:
  • H Jacques de BERSACLES, qui suit
  • H Jean de BERSACLES, bourgeois de Saint Riquier, garde du scel royal à Abbeville en 1421
  • H Colart de BERSACLES, seigneur de Gorenflos en partie, bourgeois de Saint Riquier, marié avec Catherine de BOUBERS

IV 192588Jacques de BERSACQUES, dit l'échelleur de Luxembourg, né à Saint Riquier, nommé lieutenant du seigneur de Croy en la châtellenie d'Eperlecques le 7 juillet 1440, puis châtelain d'Eperlecques nommé par le duc de Bourgogne le 28 novembre 1411, seigneur de Welle à Tournehem
Marié avec Marie de SAINT MARTIN, dite MUSELET, fille de Jacques de SAINT MARTIN, écuyer, échevin de Saint Omer, et de Jeanne de PAN, dont:
  • H Philippe de BERSACQUES, qui suit
  • H Thomas de BERSACQUES, écuyer, seigneur du Châtelet à Coulomby, marié en 1483 avec Marie de LIANNES
  • H Jacques de BERSACQUES, religieux à l'abbaye de Watten
  • H Eloy de BERSACQUES, écuyer, mort lors des mutineries de Flandre à Bailleul
  • H Jean de BERSACQUES, curé de Sainte Aldegonde, puis de Saint Denis à Saint Omer
Jaques de Bersacques
Le 7 juillet 1440, par acte signé du château de Renty, Antoine de Croy (seigneur de Croy, comte de Porcien, seigneur de Renty et d'Arscot) nomme Jacques de Bersaques lieutenant du château d'Eperlecques.

Le 24 novembre 1441, le duc de Bourgogne le nomme châtelain d'Eperlecques:
"Phelippe par la grâce de Dieu Duc de Bourgoingne, de Lothier, de Brabant, etc...
A tous ceulx qui ces présentes lettres verront, salut. Comme nous aïons commis et ordonné, de nostre grâce, nostre très chier et féal cousin, conseillier et premier chambellan, messire Anthoine, Seigneur de Croÿ et de Renty, chapelain de nostre chastel d'Esperleke, pour ycellui office avoir et tenir, aux gaiges de quarante livres qui y appartiennent par chacun an, et aux autres drois, poufis et émolumens accoutumez, tant comme il vous plaira, Savoir Faisons que nous, pour les grans plaisirs et services que nous fait continuellement nostre dit cousin et premier chambellan, voulant arnplier envers lui nostre dicte grâce, à icellui avons donné et octroyé, donnons et octroyons, par ces présentes, le dit office de chastellain dudit chastes d'Esperleke, pour icellui avoir, tenir et posséder, sa vie durant, aux drois, gages, prouffis et émolument dessusdis, et tout ainsi que nous avons ottryé, durant nostre plaisir, par noz autres lettres qu'il a de nous sur ce et en oultre, à la requeste d'icellui, nostre cousin et premier chambellan, qui nous a donné à entendre que, pour la garde d'icelui chastes en son absence, il a constitué et ordonné son lieutenant Jacques de Bersacles, nous, pour la bonne relacion qui faicte nous a esté de sa personne, à icellui, ou cas que nostre dit cousin et premier chambellan yroit de vie à trespas devant luy, avons dès maintenant pour lors, donné et ottroyé, donnons et ottroyons, de nostre dicte grâce, par ces présentes, le dit office de chastellain dudit chastes d'Esperleke pour l'avoir et tenir, ou cas dessusdit, par le dit de Bersacles, sa vie durant, à semblables gages, drois, profis et émoulumens que les a et prant, pour ceste cause, nostre dit cousin et premier chambellan. Si donnons en mandement à nos Bailliz de St Omer et d'Ardre, ou à leurs lieuxtenans et à chacun d'eulx qui sur ce sera requis que nostre dit cousin et premier chambellan et ledit Jaques de Bersacles, et chacun d'eux, facent joir et user du contenu en ces présentes et tout par la forme et manière que dit est, sans les troubler ou empeschier ne aucun d'eulz, comment que ce soit, au contraire. En tesmoing de ce nous avons fait mettre rostre séel à ces présentes.
Donné en nostre ville du Quesnoy en Haynnau, le XXVIII ème jour de novembre l'an de grâce mil quatre cens quarante et un."

Jacques de Bersacles est surnommé l'échelleur pour avoir, dans la nuit du 21 au 22 novembre 1443, escaladé en compagnie d'un allemand les murailles de la ville de Luxembourg, puis neutalisé la sentinelle et permis aux troupes picardes et bourguignonnes de monter à leur tour et de réussir un coup de main sur la ville.
Il acquiert la seigneurie de Welle à Tournehem de Robert de Lisques en 1446.

blason de BERSACQUES

Bersacques
V 96294Philippe de BERSACQUES, écuyer, seigneur de Welle, bailli d'Eperlecques en 1469, châtelain et capitaine d'Eperlecques par brevet du 16 octobre 1473, décédé avant 1505
Marié avec Jacquemine de WAILLY, dame de Wailly et de Monnecove, fille de Willaume de WAILLY et de Marie de SENLIS (famille de WAILLY), dont:
  • H Denis de BERSACQUES, qui suit
  • H Claude de BERSACQUES, cité comme propriétaire d'un fief à Nortbécourt en 1543, châtelain de Falaix, époux de Jacqueline de BERGUES
  • H Gautier de BERSACQUES, écuyer, capitaine d'Eperlecques, épouse le 18 avril 1518 Chrétienne de DIFQUES, fille de Griffon et de Jeanne de LONGUEVILLE, décédé en 1570, propriétaire d'un fief à Nortbécourt, bailli de Monnecove en 1535, capitaine du château d'Eperlecques, inhumé en 1570 à Eperlecques, dont:
    • F Maryette de BERSACQUES, baptisée le 24 mars 1541 (marraine Lamberte PIERS, épouse de Guillaume de LATTRE, capitaine de la Montoire)
  • H Jacques de BERSACQUES, écuyer, seigneur de Wailly à Saint Pierrebrouck, épouse Catherine SEHAES, puis Marie DINDREMAN (contrat de mariage du 17 octobre 1523)
  • H Jean de BERSACQUES, écuyer, maître d'hôtel du seigneur de Noircarmes
  • H Philippe de BERSACQUES
  • H Pierre de BERSACQUES, marié avec Elisabeth RAET
  • H Oudart de BERSACQUES, chanoine de Saint Omer, grand aumônier de Charles Quint et doyen de Cambrai, inhumé le 15 février 1558 dans l'abbaye de Caudenberg (près de Bruxelles
  • H Jacqueline de BERSACQUES, mariée avec Michel de LENGAIGNE, seigneur de la Houssoye, né à Quesques, conseiller en 1550 de Jean de MONCHY de SENARPONT, gouverneur de Boulogne
  • F Eléonore de BERSACQUES, mariée avec Jean BOMMELE
  • FJeanne de BERSACQUES, religieuse à Gosnay
  • F Antoinette de BERSACQUES, religieuse à Gosnay
  • F Marguerite de BERSACQUES, mariée avec Gilles ROELS
  • F Adrienne de BERSACQUES, mariée avec 48146Nicaise PIERS, dont:
    • H Charles PIERS, chanoine de l'église Notre Dame de Saint Omer, élu doyen le 7 juin 1555, décédé le 26 juillet 1595 à Rome où il s'était retiré
    • F Lamberte PIERS, mariée avec Guillaume de LATTRE, capitaine de La Montoire, remariée avec 24072Guillaume de LE CREUZE, bailli de Lumbres (famille DE LE CREUZE)
    • H Gheeraert PIERS, seigneur de Welle, Monnecove, Hollingues, Nieuwenhuyse, marié avec Marie MASSEMIN, dont:
      • H Charles PIERS, marié avec Jeanne ROLLAND, remarié avec Françoise de RONDZ
      • H Adrien PIERS
Descendance de Lamberte Piers, fille d'Adrienne de Bersacques

acte du 13 avril 1560 à Saint Omer
Entre Charles Piers, chanoine de l'église Collégialle de St Omer, Lamberte Piers sa soeur, femme de Guillaume de Le Creuze..... de Lumbres, demeurant audit lieu, d'une part; 700 Florins reçus de Jehan Rogier, marchant de draps de soie, bourgeois de la ville de Saint Omer.

acte du 19 juillet 1572 à Saint Omer
Entre Adrien Rogier, jeune fils à marier, assisté de Anthoine Rogier demeurant en la paroisse de Pollincove, Pays de Bredenarde, son père, de Nicaise Le Lardeur, demeurant audit lieu, son grand-père, d'une part;
et Jacqueline de Lattre,, aussi jeune fille à marier, assistée de Jehan de Lattre fils François et de Péronne Piers ses père et mère, et de Vénérable et Discrète Personne Monsr Me Charles Piers, Prêtre, Doien et Chanoine de l'église Cathédrale de Saint Omer, son oncle, d'autre part.

contrat de mariage du 10 décembre 1584 à Saint Omer
Entre Charles de Le Creuze, escuier, assisté. de Me. Jacques Du Prey, prêtre et chanoine de l'église cathédrale de Saint Omer son cousin germain, Jehan De Lattre son bel oncle, Bauldrain de Quercamp et Martin Pariser ses beaux frères, Charles de Saint Martin notaire royal son neveu
Dalle Jehenne Dydier, assistée. de Loys Dydier, escuier,  Sr. de La Jumelle, Le Sauchoy, et Dalle Ysabeau Pacone ses père et mère, Folquin Dydier, aussy escuier, capitaine d'une compagnie d'infanterie sous la charge de Mgr. le comte d'Egmont son frère, Anthoine de Cayeu, escuier, Sr. de Bieumons son b. cousin, Charles Le Chevalier son cousin, Sire Jehan de La Broix, prêtre et curé d'Acquewin


blason de WAILLY

Wailly
VI  Denis de BERSACQUES, écuyer, seigneur de Welle et Monnecove, échevin de Saint Omer en 1534, 1536, 1538 et 1548, mayeur de Saint Omer en 1540, 1542, 1544 et 1546, lieutenant premier et général du bailli de Saint Omer de 1523 à 1525, inhumé en l'église Saint Denis à Saint Omer
Marié avec Julienne de CLARQUES, dame de la Poterie (à Blaringhem), veuve de David d'AUDENFORT, dont:
  • H Adrien de BERSACQUES, mort sans postérité
  • H Philippe de BERSACQUES, qui suit
  • H Eustache de BERSACQUES, seigneur du Blanc, chanoine de la collégiale de Saint Omer, décédé en mai 1560
Les Bersacques seigneurs de Monnecove

terrier des seigneuries de Monnecove et Welle (1505)
"Therier registre des fiefz seigneuries terres rentes et aultres droiz appartenant à Denis de Bersacques escuier signeur de Monecoves à demoiselle Jacqueline de Wailly sa mère vefve de feu Philippes de Bersacques et aux autres enffans diceulx conjoinctz ainsy que cy apres sera décliné. Fait et escript par moy Denis dessus nommé en lan de grace 1505"

"... Fait et escript par moy Denys dessus nommé en lan de grace 1505. Le fief terre et seignourye de Welle appartenant à moy Denis de Bersacques escuier filz aisné de deffunct Philippe...."



VII  Philippe de BERSACQUES, écuyer, seigneur de Welle et Monnecove, Hollingues, Nieuwenhuyse, décédé le 12 février 1591
Marié avec Marguerite BOULENGIER, dame de Zudorp, fillle d'Adrien  BOULENGIER, seigneur de Boussoir et Estrepy, et de Jeanne de BERGHEM, dont:
  • H Oudart de BERSACQUES, décédé avant son père
  • H Philippe de BERSACQUES, écuyer, seigneur de Monnecove, Welle, Hollingues et Nieuwenhuyse, décédé en 1596 sans postérité
La seigneurie de Monnecove passe aux Piers
Au décès de Philippe III de Bersacques en 1596, c'est Gheeraert Piers, aîné des neveux de Denis de Bersacques, qui est l'hétitier féodal de son cousin. Son fils aîné Charles Piers recueillera l'héritage après un procès l'opposant à Adrien Piers.
Ses descendants s'installent à Courtrai où se trouvent leur seigneurie de Nieuwenhuyse.

Paiement le 7 septembre 1596 des droits seigneuriaux par Gérard Piers (Archives de l'état à Gand)
Je soubsigné recepveur du domaine (de) Saint Omer, Tounehem, Audrewicq et pays de Bredenarde, confesse avoir receu de Gérard Piers heritier feodal de feu Philippe de Bersacques filz Philippe escuier Sr de Monecove, Welle, etc..., son cousin germain, la somme de 27 livres 10 sols parisis asscavoir les 16 livres 10 solz dicte monoie pour les relief et cambellage escheus à sa majesté à cause de son chasteau de St Omer au relief de 5 livres parisis et 10 sols de cambellage, et l'aultre aussy tenu de sa majesté à cause de la chastellenie dudit Tounehem...
le 7e de septembre 1596 signé de Bloys

acte devant les notaires de Saint-Omer du 3 Octobre 1612
Renonciation par Nicaise Piers, fils aisné et principal héritier de feu Adrien, icelui Adrien second fils de feu Ghérard, iceluy Nicaise se faisant fort de ses frères et soeurs, demeurant à Volcrincove.
Renonce au profit de Charles Piers sieur de Monecove à tout droit de quint succédé par le trépas de feu Ghérard Piers, son père, icelui Ghérard cousin issu de germain et principal héritier féodal de feu Philippe de Bersacques le josne à son trépas sire de Monecove tant en ce pays d'Arthois que de Flandre.
Et pourquoy y était procès intempté par devant ceux de la justice d'Esperlecques entre ledit feu Adrien et ledit Charles.
Ils renoncent au droit de quint.





haut de page